Cyranoeagle

Accueil Aller au menu Aller à la recherche Bas de page

Masters of Masters of

Fil des billets

Subcategories

vendredi, juin 27 2008

Master of the weather

Deuxième Master of, deuxième pas vers la lumière de la connaissance, deuxième pas vers l'apprentissage ninja, deuxième pas... deuxième pas.

La dernière fois nous avons appris à nous réveiller sans réveil, aujourd'hui nous allons tenter de maîtriser un élément naturel : le temps.

Ouah, chouette, j'ai toujours rêvé de pouvoir remonter dans le temps, la première chose que je ferai sera de chevaucher un t-rex, juste pour le fun!

Holà jeune fou, je ne parlais pas de ce temps là, mais du temps qu'il fait, de la météo quoi... Le temps ça sera pour plus tard ;) Là on va juste apprendre à savoir quel temps il va faire avec de l'observation (ça paraît nettement moins classe mais ça peut être utile). Il faut noter que cet article est une interprétation libre et déjantée de ce guide en anglais ;)




Mais non, n'insistez pas !! è_é



Teh first etape : Repérer les différents types de nuages

En fait, je devrais employer le terme de formation nuageuse, en plus ça fait plus classe, mais bon, j'ai fait sans donc n'épiloguons pas dessus. Tout d'abord, il faut reconnaître quatre catégories de base, et je vais essayer de faire court...



Les nuages de haute altitude

Ici, nous avons 3 types de nuages (ouais c'est pas compliqué :)O ):




Les Cirrus



Les Cirrostratus



... Et les Cirrocumulus


Sans trop rentrer dans les détails, voici ce que vous devez savoir à propos de ces nuages :

  • Les Cirrus indiquent du beau temps dans un futur immédiat
  • ...mais cette prévision est restreinte à la journée
  • Les cirrostratus, eux, indiquent du temps humide très prochainement
  • Les cirrocumulus sont dans nos régions indicateurs de beau temps...
  • ...mais si vous séjournez dans les tropiques... COURREZ §§ un ouragan, une tempête se préparent :/


Les nuages de moyenne altitude

Plus bas que ceux cités plus hauts (punaise la perspicacité de cet article me laisse perplexe...). Encore une fois, l'apprentissage se fait en images!




Les Altostratus



Les Altocumulus


...et voici ce que vous devez en conclure en les voyant (pas de bol ^^) :

  • Si vous venez de subir une tempête et que vous voyez des altostratus, ne sortez pas encore de chez vous, ça va continuer...
  • Encore une bonne nouvelle si vous voyez un altocumulus dans la matinée : l'après midi sera orageux :/


Les nuages de... oui, basse altitude!

Pff... aucun suspense, vraiment rien, tu me déçois eagle. Bon bref, voyons de plus près à quoi ils ressemblent :




Les stratus



Les stratocumulus



Les nimbostratus


Et leur interprétation :

  • Inutile d'être un master of pour comprendre ce qu'il va se passer si vous voyez un stratus : brouillard ou neige, c'est au choix.
  • Par contre, si vous voyez des stratocumulus, inutile de vous inquieter : vous êtes presque sûr qu'il ne pleuvra pas de si tôt :)
  • Et enfin, le nimbostratus est typiquement LE nuage de la pluie, bon là encore pas besoin d'avoir fait un doctorat en nuages...


Les gros nuages

Ces nuages s'étendent en effet de très bas à très haut (mon dieu que c'est précis). Omagad vont ils tous nous tuer?! Bien sûr que non! Pour vaincre ses peurs (oupah), regardons-les d'un nouvel oeil (c'est une image, ne vous faites pas opérer surtout oO)




Les cumulus



Les cumulonimbus


Que faut il savoir?

  • Si vos cumulus apparaissent relativement plats, tout va bien
  • ...mais si ils sont très étallés verticalement, préparez vous pour une bonne douche!
  • Les cumulonimbus, nuages à tête d'enclume, indique l'endroit ou la tempête se déplace. Et quelle tempête! Si ça vient vers vous, prévoyez du vent, de la pluie, des orages, de la grêle et peut être même des tornades (mais pas en France en général ^^')


Et maintenant?

Que vais-je faire? Je vais en rire... pour ne plus pleurer? Hum hum arrêtons un peu ce court interlude musical pour vous faire part de la suite de l'article.

Regardez les nuages : si la lumière du soleil passe à travers, ce sont à coup sûr des nuages de haute altitude. Observez aussi la couleur du nuage. C'est évident, mais autant le rappeller quand même : plus le nuage est foncé, plus il contient d'eau, plus il y a de chances de vous faire tremper...

Autre chose : si il y a beaucoup de contrastes dans le ciel, c'est indicateur de pluie (eh oui).

Enfin, la dernière des choses à dire (et non des moindres), c'est que votre capacité à prévoir le temps par vous même (ou même par la météo) dépend grandement de votre localisation. Si vous êtes en plaine, où les nuages peuvent circuler doucement et librement, le temps est relativement stable. En revanche, en montagne, le temps est très difficilement prévisible :/



Voilà, notre voyage dans le ciel s'achève ici. Si vous avez des questions, j'essayerai tant bien que mal d'y répondre, eh oui je ne me suis pas limité à une seule source d'information, en bon ninja j'ai tenté de vérifier si l'article de base ne faisait pas de grosses bourdes, et apparemment non (corrigez moi si je me trompe :'( ).

En tous cas, merci d'avoir lu et à tchaô bonsoir :)






Les gars, un conseil : si vous voyez un nuage comme ça... BARREZ VOUS §§ oO

vendredi, juin 13 2008

Masters of the dodo : se réveiller sans réveil

C'est avec ce billet que je lance une nouvelle catégorie, et non des moindres : Les masters of. Mais kezako? Les masters of ont pour seul but de faire de vous de vraies bêtes, des samouraïs d'aciers, des maîtres, et j'oserai même dire des dieux ! :D

La fréquence de publication de ces masters of variera, et d'ailleurs j'ai bien l'intention d'en faire un sur "comment savoir quand un master of vient d'être publié, les mains attachées dans le dos et les yeux bandés". Mais ça, c'est une autre histoire :) Regardons un peu ce que je vous ai réservé, cher visiteur, pour faire de vous un petit chuck norris...


Un réveil? Pourquoi faire?!

Eh oui, aujourd'hui nous allons tenter de nous réveiller à heure précise sans aucun réveil, et ce uniquement par la force de l'esprit (ah ah ce n'est pas du spiritisme rassurez-vous). Alors oui, j'entends déjà ceux qui vont râler : Oui mais euh... moi je sais déjà faire ça, j'en ai rien à peter de ton truc! . Et bien à ceux-là, je répondrai tout simplement : Attendez le prochain billet, bande de râleurs :D
Rentrons directement dans le vif du sujet, si vous le voulez bien...



Salut, je viens de me réveiller et pourtant je suis déjà maquillée! Je vous roxxe tous :D




Se créer un rythme

Bien. Si vous lisez ça c'est que (normalement) vous êtes intéressé par la voie du réveil par la seule force de la volonté. C'est déjà un excellent point, car la volonté est peut être la chose capitale dans cet exercice. Mais passons à l'essence même de la technique, le rythme.

Commencez par déterminer le nombre d'heure qu'il vous faut pour que vous soyez (relativement) en forme. Maintenant, imaginons que vous devez vous réveiller tous les jours à 7 heures, et qu'il vous faut 8 heures de sommeil (en général, ça varie de 7 à 9 heures). Vous devrez donc vous coucher... à 23 heures, eh oui, vous êtes fort en maths, c'est bien :) C'est là où je vais aborder un point crucial de cette technique de réveil autonome : la régularité. Si vous vous couchez tous les jours à la même heure et que vous vous réveillez de même (dans un premier temps à l'aide d'un réveil, et oui, on a rien sans rien), et ce avec une dose suffisante de sommeil, vous augmentez significativement vos chances de maîtriser la technique :)

Un autre point important est de savoir comment fonctionne le sommeil. Une brève recherche sur internet suffit à savoir que chez la plupart des gens, on dort selon des cycles de 90 minutes (à une vache près). Il est donc préférable de dormir pendant 90x minutes. Ainsi, selon ces cycles, il serait plus profitable de dormir 6 heures que 7 heures (oui, je me contredis avec ce que j'ai dit plus haut, mais je précise bien que cela dépend de la personne : à vous de trouver votre propre rythme), l'idéal étant de dormir 7 heures et demie ou 9 heures.


Utiliser ses sens



Mais pas celui là x(



Tel une tortue ninja, il est utile d'aiguiser ses sens, et plus particulièrement pour se réveiller (oh! ça tombe bien dis-donc!). Donc je vais faire un point sens par sens, pour vous donner quelques astuces...

La vue

Sens le plus noble, c'est aussi un des plus efficaces pour se réveiller en douceur. Ainsi, si vous voulez vous réveiller en même temps que le lever du soleil, ouvrez les volets et orientez votre lit face à l'est (sans blague?!). Bien sûr, si vous voulez vous réveiller plus tard -et ça se comprend, le lever du soleil est en ce moment avant 6 heures du mat'- vous n'avez qu'à jouer avec l'ouverture des volets... Cette technique marche à merveille, mais peu de personnes peuvent l'utiliser : beaucoup se réveilleraient avec très peu de lumière, donc c'est très bof.

L'odorat

Au lieu de mettre bêtement votre cafetière dans votre cuisine (non mais quelle idée!), mettez-là dans votre chambre : Si elle est programmable, mettez là en route juste avant votre réveil, comme ça les arômes du café viendront vous chatouiller la moustache (désolé mesdemoiselles...). Et si elle ne l'est pas, utiliser ce genre de prises qui permettent de couper/mettre l'électricité pour telle ou telle heure...


L'ouie

Argh, tu vas pas nous ressortir le vieux réveil qu'on veut fuir, espèce de gros taré !!
Mais non, rassurez-vous. Tous les bruits ne sont pas aussi stressants. Par exemple, si votre chambre donne sur un jardin, et qu'il se trouve qu'il y a des oiseaux, vous pourrez vous servir de leur chant mélodieux (oupah) pour savoir qu'il est l'heure. Pour plus d'efficacité, ouvrez la fenêtre (sauf si il y a des voleurs dans le coin et que vous êtes au rez-de-chaussé, cela va de soi ;)

Nouveau sens inédit : la détection de température

Eh oui, personne n'en parle mais c'est pourtant bien un sens, plus ou moins parent du toucher. Là encore, programmez votre chauffage (cette technique étant bien entendue plus difficile à prévoir en été ^^') pour qu'il augmente la température environ une heure avant. Comme dans la nature, la température va augmenter le matin, et donc vous serez tout content parce que vous vous serez réveillé comme ça, tout seul comme un grand :D



Conclusion

Savoir se réveiller sans un réveil pénible qui fait bip-bip n'est pas seulement pratique et cool, c'est aussi bien mieux pour la qualité de votre réveil, et de votre sommeil. En effet, vous n'allez pas vous réveiller brutalement sous les hurlements de ce bout de plastique, mais tout doucement, telle la fleur qui ouvre ses pétales dans la rosée du matin (bientôt: masters of poésie). Ainsi, vous dormirez (à terme, j'en consens) plus tranquillement, et spécialement vers 6h40, alors que vous savez inconsciemment que le réveil va vous brutaliser...
En plus, vous pourrez vous la peter dans votre entourage, et qui sait, vous créer un groupe de fans (on peut toujours rêver :D )

Aller, à la prochaine !